Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2010 2 27 /04 /avril /2010 00:58

Mardi 27 avril

 

Le site de l'association Livre, mon ami...

 

Marc Cantin, Têtes de mule !, Seuil jeunesse,Chapitre, 2008, 93 p.

 

Suite à la séparation de ses parents, Willy se retrouve à passer ses vacances d'été dans un minuscule village breton, en compagnie de son grand-père, vieux monsieur aussi bougon, têtu et solitaire que lui. Malgré ces points communs, il ne se sent vraiment pas proche de lui, contrairement à sa grand-mère qu'il adorait et lui rendait bien. Pourtant, ils vont se trouver une passion commune et peu à peu s'apprivoiser ...

Deux personnages que tout oppose,  mais évoluent,  en opposition avec ceux des parents, dont le moins que l’on puisse dire est qu’ils n’apparaissent pas  (une fois de plus!)  sous leur jour le plus favorable : tous deux se débarrassent de leur fils, l’une pour enfin réaliser son  rêve professionnel de  grand reporter, l’autre pour partir en vacances avec sa nouvelle compagne…

 

Le récit, à la fois roman et journal, et à deux voix, alterne donc les deux points de vue et décrit bien l'évolution de la relation entre le grand-père et le petit-fils.

Une  langue simple mais bien écrite, une histoire plausible, une fin positive et optimiste, un roman sans prétention mais agréable à lire.

 

Le blog de l'auteur, Marc Cantin...

 

Jay, Françoise, Lune noire et marée basse , Magnard, 2007. - 140 p. - (Tipik. Junior) 

 

Margot est fille unique, en 4ème de consolidation et adore la lecture. Elle passe des heures à lire, cachée dans son "Antre de la mer" face à l’océan, pour s’évader et oublier la tristesse de sa mère. Jules a 3 soeurs très envahissantes, est en 4ème européenne et vient d’arriver dans cette ville. Ils sont dans le même collège et leurs chemins se croisent sans cesse alors qu'ils tentent de s'éviter le plus possible ! Suite à un défi de Margot, ils se rendent compte qu’ils ont deux passions en commun, qui vont les réunir..

 

Mestron, Hervé, Embrouilles à la cantine , Archipoche, 2008. - 149 p. : illus. n. b. - (Aventure ; 13)

 

La mère de  Lucien, dit Lulu, est hospitalisée. Double catastrophe, car il doit manger à la cantine ! Triple même, car il se retrouve à table avec son pire ennemi ! En effet,  il s’est battu avec Yannick  après l’avoir vu en compagnie de Bertie, dont il est amoureux. Depuis Yannick attend son heure et  Lulu a peur. Finalement, les menus de la cantine se révèlent délicieux et les garçons se réconcilient, se découvrant même une passion commune pour la musique. Mais Mme Paupietta, la chef de cuisine, est accusée de négligence pouvant entraîner la mort des enfants par intoxication alimentaire. Finis les bons petits plats, les repas sont désormais livrés par une entreprise industrielle et sont infects. Face aux épidémies qui semblent gagner toutes les cantines de la ville, Lulu et Yannick mènent l’enquête…

Vie quotidienne dans les écoles : la cantine, le nerf de la guerre - et l’amour de la cuisine traditionnelle- et les amours des jeunes, compliquées, évidemment,  une enquête policière qui corse le roman, sans prétention mais bien écrit, pimenté d’une pointe d’humour bienvenue (la sœur de Lulu qui fait la cuisine comme une girafe du patin à glace), qui devrait plaire aux plus jeunes des lecteurs.

 

Couprie, Cécile ; Magro, Gérard ; Chiche, Alain, (illus.), Zanzibar toi-même ! - Rageot, 2008. - 155 p. : illus. n. b. - (Rageot romans ; 149)

 

Marjorie, dite Marje ou Marjo, et Emile, surnommé Mile, vivent avec leur père à Paris. Ils participent à un jeu-concours proposé par une marque de camembert et apprennent par leur père qu’ils ont gagné le premier prix : ils vont partir à Zanzibar ! Mais ce voyage ne peut s’improviser...Avis mitigé sur ce roman, dans lequel un père emmène ses enfants dans un voyage qui oscille entre rêve et réalité, où finalement le rêve devient la réalité, il suffit simplement de regarder autour de soi et se laisser porter par ce que l'on a en soi. Zanzibar, le mot magique, devenu le "Sésame"(quolibet également), qui ouvre la porte de cet univers. En même temps, c'est parce que le père, et la grand-mère, complice par omission, se retrouve empêtré dans la situation, se voit obligé de trouver un pis-aller, en l'occurrence un gros mensonge,  et nourrit ce projet de voyage, non pas immobile,  mais près de chez eux...

 

 

Vantal, Anne ; Leroy, Violaine, illust., Dossier la Guêpe - Actes Sud Junior, 2008. - 119 p. : illus. coul.- (Cadet)


Julien apprend par son ami Timothée que sa soeur Pauline se rend à l'autre bout de la ville, après les cours, sans en avertir ses parents. Tim, dont le père est inspecteur de police, convainc Juju de mener l'enquête pour découvrir ce que Pauline manigance... Les voilà sur les traces la Guêpe aidés par le chien Hugo. Avis partagé sur ce livre, qui  raconte l'amour entre frère et soeur, traite de l'adolescence et des transformations qu'elle engendre, vues à travers les yeux naïfs du petit frère qui ne comprend plus sa soeur. Ce qui donne lieu à des passages assez drôles. L'autre sujet est l'écologie et l'engagement adolescent. Mais le récit est assez léger, peu réaliste sur certains points et il est difficile de cautionner la filature d'une soeur par son frère, même si les intentions de ce dernier sont tout à fait louables....

 

A suivre...

Partager cet article

Repost 0
Published by Sylvie - dans Lisez jeunesse
commenter cet article

commentaires

sonia 28/04/2010 08:34


Rassure-toi, ce n'est pas un gros roman c'est plutôt un reportage sur le parcours du combattant de nombreux chômeurs. J'ai trouvé ça plutôt violent. Ca m'a rappelé de mauvais souvenirs (ma propre
période de chômage)qui pourtant étaient le car de ce que vivent beaucoup de personnes actuellement !


Sylvie 28/04/2010 12:24



Violent, ou réaliste...



Sonia 27/04/2010 21:57


Tu as vraiment lu tout ces livres ? Moi qui ais mis une semaine pour lire le livre de Florence Aubenas, "le quai de whistream" ! Livre que je conseil à tout ceux qui pensent que les chômeurs sont
des fainéants, et aux autres aussi !


Sylvie 27/04/2010 22:53



Ce ne sont que des livres pour enfants, certains  "à partir de 9 ans" quand même ! J'ai un métier, madame ! J'ai entendu et lu beaucoup de commentaires sur le bouquin de Florence Aubenas, je
le lirais bien aussi ensuite mais je mets beaucoup plus qu'une semaine  pour avaler un gros roman !



Juke-box

Recherche

Archives