Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 11:43

Mercredi 23février

 

Je me suis enfin attelée à la tâche, c'est-à-dire rassembler les résumés préparés lors de mes lectures de décembre, laissés en attente en raison des "quizzs" à rédiger (voir le site officiel) puis des vacances...

Je n'ai toujours pas lu les autres titres de la sélection, mais ça ne saurait tarder, celle-ci devant arriver bientôt dans les établissements. 

 

999195-gf

Le baiser à moustaches de Jean-Michel Payet et Nicolas Ryser

Gregor aime Coraline et ses yeux violets. Coraline ne sait pas que Gregor existe. Apo et lui mettent au point un plan pour attirer l'attention de Coraline. Mais Gregor et Apo sont des rats, et même des rats d'égoûts, et a-t-on jamais vu une belle jeune fille aimer un rat ? Oui, dans les contes de fées,où elle peut même lui rendre son état originel et donc le transformer en beau jeune homme si elle l'embrasse...

Un roman facile, parfois drôle dans le comique de situation et à répétion, qui devrait plaire aux plus jeunes mais qui ne m'a pas réellement emballé ni convaincu...

 

MonsorcierbienaimeGRAND

Mon sorcier bien-aimé d'Audren


Dans la famille d'Amazir Casablanquette, on est sorcier de père (et mère) en fils ! C'est comme ça et il ne peut y échapper ! Il a 9 ans, un frère, et bien qu'il possède, en bon sorcier, un balai volant, Virgile, qui adore les dessins animés (comme les 3 autres balais de la famille Casablanquette) et une baguette magique, Blop, il a, suivant le désir de ses parents, une vie d'écolier tout à fait ordinaire. Enfin presque, car s'il est capable, comme son petit frère Robert, qui transforme un vulgaire yaourt nature en énorme banana split couvert de Chantilly, fait ses devoirs, en un coup de Blop magique et apprend des kilomètres de mots tarabiscotés pour épater sa maîtresse, d'utiliser la magie pour se simplifier la vie, il préfère travailler comme ses camarades de classe. Et il est amoureux de Leslie Cocovino. Mais il s'ennuie, car sa vie lui semble toute tracée et ne lui semble pas ordinaire, comme le prétend sa mère. Il rêve d'être tout à fait « normal » et décide alors d'abandonner ses pouvoirs, sans rien dire à ses parents. Il découvre, dans le « grimoire Casablanquette », rédigé par ses arrière-grands-parents, la formule magique qui permet de perdre ses pouvoirs de sorcier :

« Par le bazar du grand hasard.
Faites qu’à tous mes pouvoirs
Je dise enfin au revoir. »   

Et c'est le drame...

Ce court roman est de lecture facile, souvent amusante (la découverte de l'existence du blanc d'oeuf dans le gâteau par exemple) et permet au jeune lecteur de réfléchir sur l'acceptation de sa différence. De plus en plus de romans jeunesse mettent en scène jeunes sorciers et sorcières évoluant dans le monde contemporain, permettant aux lecteurs de confronter leur univers à celui décrit dans un monde « parallèle ». Le thème rappelle celui de « Verte », de Marie Desplechin, dont l'héroïne veut elle aussi être normale et se marier.

 

Le site de l'auteur, Audren : http://audrenofficialweb.free.fr

 

9782020982344FS

L'amour en cage de Maryvonne Rippert


Paul est fils de viticulteur dans le sud de la France.  Ne suivant pas les conseils de sa grande soeur, Lisa, il découvre rapidement qu'être fils de paysan est sujet de raillerie et bientôt les autres élèves de sixième le surnomment « Pèque », comme péquenaud ! Se rendre à l'école devient difficile pour lui, mais il se lie d'amitié avec Aïssatou, qui est originaire de Guinée et demeure complètement indifférente aux moqueries des autres. Seul son rire et ses escapades dans les collines le rendent heureux. Il trouve un jour une petite pie blessée. Il décide de la soigner mais il craint désormais de la perdre, lorsqu'elle pourra voler de nouveau. Il ne veut pas la perdre, comme il sait perdre bientôt Aïssatou qui doit rentrer dans son pys avec sa famille. Son père, médecin, a en effet décider de rentrer en Guinée pour y soigner ses compatriotes. Il décide alors le lui couper les ailes, afin de la garder aurpès de lui.

Le roman est facile à lire, peut-être un peu long pour de jeunes lecteurs. Le sujet n'avait rien d'emballant : l'action se passe à la campagne, dans le monde rural. Mais nous sommes loin du roman de terroir et les thème évoqués sont la l'amour et la liberté : comment faire pour garder auprès de soi ceux que l'on aime ? Paul est confronté à ce dilemme, comme sa soeur Lisa qui se débat entre les pressions familiales et amoureuses et son désir de devenir infirmière, qui l'oblige à tout quitter ( et tous, dont son fiancé) le temps des études. Sont aussi évoqués le racisme, la différence.

 

Le site de l'auteur : http://rippert.blogspot.com/

 

arton3404-f6902.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La petite tresseuse kanak de Yannick Prigent (auteur) et Caroline Palayer (illustratrice)

 

La grand-mère de Lémé la choisit pour lui transmettre l'art du tressage kanak. Inspirée par la nature qui l'entoure, par l'univers quotidien de la tribu, Lémé tresse panniers, nattes, ceintures, colliers qui enchantent toutes les femmes de la tribu qui s'inquiètent cependant de la liberté que prend rapidemment Lémé avec le tressage traditionnel. Arrive le temps du mariage mais Lémé refuse le mari que la tradition, encore, lui impose. Elle se réfugie dans l'univers magique auquelle elle est liée grâce à l'art du tressage. Les illustrations sont magnifiques, colorées et lumineuses, poétiques, et servent parfaitement l'univers magique du texte. Si la lecture de l'album est facile, le thème évoqué, la rupture avec la tradition, l'est moins. Lémé en effet permet aux femmes de choisir leurs maris et montre ainsi que l'on peut faire évoluer une société en refusant de se plier à la règle, à la tradition.

 

Cet album a reçu le prix  Ouessant 2010, Prix du Livre Insulaire.

 

mon-petit-coeur-imbecile

Mon petit coeur imbécile de Xavier-Laurent Petit

 

Sisanda a 9 ans et elle vit dans un petit village d’Afrique avec sa mère Maswala, surnommée « Maman Antilope », sa grand-mère Thabang et son oncle Bénia. Son père travaille à des milliers de kilomètres du village, sur des chantiers  Sisanda souffre d’une malformation cardiaque qui lui interdit de courir, crier ou jouer avec les autres enfants du village. Souvent, elle écoute les battements de ce petit cœur imbécile... Quand elle se sent bien, elle peut aller à l’école, sur le dos de son oncle.

Seule une opération dans un hôpital spécialisé étranger pourrait lui rendre une vie normale et même lui sauver. Mais la famille de Sisanda n'a pas d'argent. Jusqu’au jour où sa mère apprend qu’un marathon se court chaque année dans la grande ville de Kamjuni et que le premier prix est une somme énorme. Une chèvre est vendue pour payer les frais d’inscription au marathon et Maswala court et court comme jamais, pieds nus dans la colline. Mais à moins de trois semaines de la course, la jeune femme est piquée par un scorpion...

Mon préféré, et cela n'a rien à voir avec la course à pied mais avec l'univers africain, la solidarité, l'entraide, l'optimisme dont il fait montre … La relation mère-fille, toute de confiance retenue, et la pugnacité de Maswala sont l'objet de beaux passages du récit. Il me semble également que la description de la vie villageoise africaine est assez réaliste, et souvent drôle : le téléphone unique chez l’épicier, l'arrivée de la télévision et la solidarité du village tout entier supportant Maswala, les dons de guérisseuse de la grand-mère de Sisanda…

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sarza 19/11/2011 01:49


cool tes texte j'avoue mais il faudrait continué la liste*


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 

19/11/2011 03:09



Merci Sarza. Yaka demander, la suite est ici : http://sylvie-braem.over-blog.com/article-livre-mon-ami-suite-72900518.html


Et la sélection 2012 est sur le feu !



Juke-box

Recherche

Archives