Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2011 7 23 /10 /octobre /2011 06:07

Dimanche 23 octobre

 

Ou complainte du progrès... Kesako ?

OCTOBRE-2011-6432--800x580-.jpg

OCTOBRE-2011-6433--800x618-.jpg

OCTOBRE-2011-6436--800x625-.jpg

OCTOBRE-2011-6435--800x493-.jpg

"...Mon frigidaire, mon armoire à cuillères
Mon évier en fer, et mon poêle à mazout
Mon cire-godasses, mon repasse-limaces
Mon tabouret-à-glace et mon chasse-filous !
La tourniquette à faire la vinaigrette
Le ratatine-ordures et le coupe friture..."

 

Réderie, braderie, brocante, vide-grenier ?

Enfin, en vrai,15 km de Dumbéa, organisé par l'Association Sportive de Magenta...

 

Déception à l'issue de de 15 km, pourtant peu vallonné : 1'12''34, alors que j'espérais confirmer le temps du 10 de Thio. Mais c'est ainsi : dès le matin, mauvais check-up - il y a des jours où l'on sait que ce ne sont pas les bons... Bad feeling, pas suffisamment de ki ! Et pourtant plan respecté scrupuleusement !

La proximité du golf me rappelle que je ferais bien de m'y mettre, depuis que j'y pense, et plus tôt que prévu !

Peu de participants, une certaine monotonie du parcours, un vent persistant et une alternance chaud-froid en raison de la couverture nuageuse. L'air embaume le niaouli et la bonne humeur régne cependant. Départ en paquet compact, après deux coups de pétard mouillé, mais dès le 3è km le peloton s'étire : les champions du jour s'installent dans leurs - premières - places et les autres prennent leurs marques dans la course. Catherine et moi démarrons ensemble, d'un accord tacite, mais nous séparons rapidement tout aussi tactiquement. Pourtant,  à l'issue de la course, nous avouons toutes deux que nous aurions volontiers déclaré forfait dès le 8è km ! La chaleur est lourde, mon petit déj' est lourd, mes jambes sont lourdes - et toujours douloureuses ! Pèse aussi la solitude du coureur de fond ! Personne  à qui parler, ou à coller au train ! Enfin, à mon allure ! Odile n'est plus qu'un petit point bleu dans le lointain, malgré son rythme trranquilleuh ! Au 13ème, un sursaut de fierté - finalement, c'est toujours le mental qui nous fait courir - me permet de remonter un, deux, trois coureurs, dont la paire qui m'avait doublé dès le 5è mais le plus jeune me rattrape définitivement au dernier kilo ! L'honneur est sauf, il est largement plus jeune que moi, un bébé coureur !

Le plaisir final demeure le podium : le faible nombre de concurrentes féminines finit par assurer la rente ! Les prix se suivent et ne se ressemblent pas, mais là, 1er prix  à l'ASM ! Chapeau - bas ! L'une d'entre nous comptabilise, et entre autres lots, depuis 6 ans, date de son arrivée sur le Caillou, 6 cassettes VHS, en plus des coupes diverses et variées aussitôt remises aux scolaires. Ou alors c'est une private-joke, du comique  de répétition ? Nous pensons en réunion de bureau proposer la remise dans le circuit de ces magnifiques prix, dont  plusieurs asptétitstes sont les heureux récipiendaires, à l'occasion de la prochaine course organisé par le club, au lieu des billets d'avion par exemple... Après tout, cette dernière de l'année est destinée à une oeuvre caritative qui pourrait ainsi recevoir plus de sous... Et peut-être retrouverons- nous l'an prochain ces fameux lots ? A moins que je n'offre le pendentif taureau aux nombreux bovidés de ma connaissance et les autres bubuseries en cadeaux à moins de 10 euros (ben ouais, faut bien convertir en équivalence francs Pacifique !) à Noël ? C'est pour de faux, l'essentiel est de participer, comme disait le daron utopiste...

 

Le classement, c'est ici...

Partager cet article

Repost 0
Published by - dans ASPTT
commenter cet article

commentaires

Juke-box

Recherche

Archives