Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 octobre 2009 3 21 /10 /octobre /2009 11:23
 Mercredi 21 octobre

Littérature orale, 60 contes mélanésiens de Nouvelle-Calédonie, publications de la Société d'Etudes historiques de la NC, n°21, réimpression 1986, p. 117-118
 

Légende recueillie par R. Tavernier, à Touaourou

 

Racontée simplement, et même succinctement, par souci de ne pas se vanter, ou « en rajouter », cette légende expose cependant un thème important : celui du « jeune » qui délivre le pays d'un fléau, thème commun à une grande partie de l'humanité. Ici, il paraît signifier l'épopée et le triomphe d'un clan. Mais par-delà un simple conflit clanique, ce récit peut recéler l'origine d'une chefferie, et s'élever ainsi au-delà de la rivalité de deux clans.

Il convient de noter, à l'appui de cette réflexion, que les gens de Touaourou* ont, depuis 1974, concrétisé cette légende par une danse très réussie. Qui peut dire si ce besoin de pérenniser une tradition orale venue jusqu'à nos contemporains, ne correspond pas à une profonde nécessité de perpétuer le souvenir d'un fait mémorable ou bien si le simple choix de la beauté du récit a guidé ceux qui en ont décidé la chorégraphie ?

Le collecteur n'a pu connaître la signification du Moadjiwa ; par contre, on sait que Moareinou est l'Ancêtre du clan Atiti** de Goro***. Mais cela n'éclaire pas tout.

Ajoutons enfin l'importance reconnue au sang : le sang, c'est la vie.

 

Présentée par les élève  à Marie-Murail : à la lecture,  Elisabeth (celle qui court !),

,
aux danses : Djémila (Moareinou), Jean-Daniel (Moadjiwa), Roger, Raphaël,

Aux poubelles, par erreur, Gilles,


accompagnés aux percussions par Théo, Jordy, Pierre, Xavier...
La mise en scène est de Loulou, les costumes sont de Loulou, les répétitions sont de Loulou, sans qui rien n'était possible ! Conteur, musicien, connaisseur des mythes et légendes...

et aux premières loges, Dora et Monique...

 

 

Dans le Sud deux filles arrachent l'herbe pour couvrir une case ; l'une au cours de son travail, se coupe le doigt ; elle fait couler une goutte de sang sur une feuille de taro... et c'est un petit qui apparaît : Moadjiwa (fleur d'herbe). Il grandit dans le plateau au-dessus de la montagne. Il entend bientôt le bruit de la mer. Malgré la défense de sa mère, il va au rivage et commence à errer de plus en plus loin en faisant la pêche... Il a entendu parler d'une vieille guerrière renommée, Moareinou « aux longues dents » qui brillent de loin et dévore ses victimes... Il se décide à la provoquer ; mais elle réside sur la Côte Ouest, vers le cap N'Doa, face à l'île Ouen.

De baie en baie, Moadjiwa part de Touaourou, arrive au cap N'Doa, trouve seulement les deux filles de Moareinou. Il tue l'une, la met au four : « Tu diras à ta mère que c'est le manger pour elle », dit-il à l'autre et il se sauve.

C'est la provocation... Colère de Moareinou qui prend ses provisions et ses armes (des coquilles d'huîtres qu'elle lance avec force et adresse). De baie en baie, elle arrive à Touaourou. Du plateau corallien elle surveille et tue ceux qui vont à la pêche. Mais voilà le jeune prétentieux. Elle l'attaque avec ses coquilles d'huîtres mais celui-ci réussit à éviter le coup et les coquilles s'incrustent dans le rocher du corail, comme on peut en voir les traces actuellement, ainsi que la trace du pied de la guerrière... Finalement au troisième coup, c'est Moareinou qui est tuée par la sagaie de Moadjiwa et son corps est sous le gros caillou du rivage du clan Atiti.

Le Toutou**** sonne... On est libéré du fléau de Moareinou.

 

* Une des quatre tribus de Yaté.

** Nom du clan de Goro.

*** Une autre des quatre tribus de Yaté.

**** Le « toutou » (ailleurs : la « toutoute ») est un gros coquillage qui produit un son puissant quand on souffle dedans après avoir coupé son extrémité pointue. Il est dans la tradition mélanésienne, la trompette des récits antiques.

 

Repost 0
Published by Sylvie - dans Vie scolaire
commenter cet article
21 octobre 2009 3 21 /10 /octobre /2009 11:21
Mercredi 21 octobre

C'est la dédicace aux élèves de Yaté, en exergue de "22 !", de Marie-Aude Murail soi-même ! Lauréate du prix "Livre, mon ami" et invitée par l"association, Marie-Aude fait la tournée des popotes en famille et pour sa deuxième journée ici,  s'est arrêtée à Yaté !
Incroyable mais vrai, 18 années de métier, dont 15 ans à Feuquières, vous l'aviez rêvé en Picardie et c'est la Nouvelle-Calédonie qui l'a fait !
Alors spéciale dédicace à Angélique, Aurélie, Caroline, Hélène (te souviens-tu de l'année où nous avions tenté le coup ?), Patricia, Pierrette, Sonia, et tous les élèves qui ont aimé "Oh, boy !", "Le hollandais sans peine", "Baby-sitter blues", "Le vampire du CDI" ou "Golem"...
C'est Jean-Daniel qui a pris la photo, il est meilleur danseur que photographe, mais j'ai une preuve !
Et une autre...

La suite sur le blog  et sur le site du collège, demain...


Repost 0
Published by Sylvie - dans Vie scolaire
commenter cet article
17 octobre 2009 6 17 /10 /octobre /2009 10:20

Dimanche 18 octobre

Bon courage et bonne chance aux rêveurs aux pieds ailés qui vont se mesurer aux 42 km mythiques et magiques...

 

Repost 0
Published by Sylvie - dans C'est le Nord...
commenter cet article
16 octobre 2009 5 16 /10 /octobre /2009 12:03

Vendredi 16 octobre

17h.15, 28°, je dois courir... Je pense  à ceux qui sont dans les starting-blocks,  à J-2 du marathon, et j'y vais, c'est de la gnognote à côté...


18h30, retour, Graulhette s'active sous le car-port : après avoir chassé le lézard, elle s'attaque à l'araignée...

Graulhette est saine et sauve, mais c'est trop tard pour la bête !

Repost 0
16 octobre 2009 5 16 /10 /octobre /2009 11:36
Vendredi 16 octobre


Derrière les barreaux du CDI, la plage ! Et avant, le vague terrain  de foot !
Repost 0
Published by Sylvie - dans Vie scolaire
commenter cet article
15 octobre 2009 4 15 /10 /octobre /2009 13:07
Jeudi 15 octobre

A quoi reconnait-on une z'oreille ?

1) A sa voiture ?
Non, la Kia ressemble de plus en plus à une bagnole de brousse déglinguée.


2) A son logis ?
Non, enfin si, c'est le même bazar qu'en Picardie...

3) A son vêtement ?
Non, théoriquement la z'oreille n'est pas frileuse la première année.

Alors ?
Devinez !
Repost 0
9 octobre 2009 5 09 /10 /octobre /2009 09:00
Vendredi  9 octobre

La Bathurst 1000 est une course automobile par équipe sur 1000 km, sur des voitures équipées de moteur V8, qui se déroule en Australie ce week-end, dans la ville éponyme.  La devise : "Go hard or go home". En raison des  incidents violents qui ont émaillé la course lors des éditions précédentes, la consommation d'alcool dans l'enceinte  du circuit est limitée à un pack de 24 bières ou 4 litres de vin par jour et par personne, durant les trois jours que dure "the great race"...
Repost 0
Published by Sylvie - dans Inclassable
commenter cet article
8 octobre 2009 4 08 /10 /octobre /2009 10:12
Jeudi 9 octobre

2 alertes successives suite à deux séismes magnitude 7,8 (sur une échelle de 9 je crois) au Vanuatu aujourd'hui. C'est résignés pour certains et plutôt réjouis pour d'autres que tout le petit monde du collège et des environs prend la direction de la zone de "confinement" située un peu plus "haut",  à la mairie. Nulle sirène n'a retenti, et la zone est en fait sur les hauteurs de Waho, à flanc de colline (celui qui brûlait la semaine dernière, souvenez-vous). Mais ni le chemin, ni l'aire n'ont été débroussées. Si la vague, qui le cas échéant, nous passerait largement au-dessus de la tête, nous épargne, restent les dommages collatéraux : deux heures sous le soleil, parmi carcasses et bidons qui jonchent le terrain ! Je les vois bien arrachés du sol avec la force de la vague dans un scénario catastrophe  ! Enfin, pas d'inquiétude, les pompiers sont à nos pieds ! Bilan : pas de bobo ni blessure, "seulement " une dizaine de gamins en goguette dans les brousses (on les a retrouvés...) et à midi  : à table (enfin, pas tout le monde) !




Photo prise par Magali (5è) : il ne vous rappelle pas quelqu'un ?


Et celle-ci par Leila (5è).




Tsunami ? Même pas peur !
Repost 0
7 octobre 2009 3 07 /10 /octobre /2009 12:05
Mercredi 7 octobre

Voilà le travail décent, car les week-ends, faut pas croire, c'est du boulot ! Des photos pour la plupart empruntées aux Rudichon du dernier week-end  à Bourail, pour satisfaire ceux qui réclament du people !

Le Bonhomme de Bourail, toujours.

Comment ça marche ?

Comment ça marche ?




Je ne sais pas pourquoi mais c'est toujours moi qui rame !




Aurélien et Sylvie sont dans un bateau. Sylvie tombe à l'eau... Qui va ramer ?

Avec les dents et sans les mains !

Repost 0
7 octobre 2009 3 07 /10 /octobre /2009 08:51
Samedi 3 et dimanche 4 octobre

Toutes ces photos ne sont pas bonnes, mais elles donnent la coulleur du festival...













Fin
Repost 0

Juke-box

Recherche

Archives