Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 mars 2009 5 27 /03 /mars /2009 01:42

Vendredi 27 mars

Carnet mondain

Bon anniversaire Arnaud  : ici nous sommes déjà le 27 mars, désolée.

J'ai reçu ma première lettre aujourd'hui, bien que je sois installée depuis un mois. Je ne savais pas qu'il fallait demander  à être "raccordée" à l'OPT.

Repost 0
26 mars 2009 4 26 /03 /mars /2009 01:33

Jeudi 26 mars

Le Chapitô a démonté sa toile -alerte oblige- et annule donc ses représentations immédiates, pour la remonter dans une semaine : c'est dur la vie d'artiste !
Le courant revient, et avec lui Internet (il n'y a pas de rapport de cause à effet). Nous savons enfin pourquoi nous étions coupés du reste du monde depuis 10 jours.  Le collège devant, normalement, connaître enfin les joies de l'ADSL à partir du 7 avril (date officielle), l'OPT nous avait déjà coupé l'abonnement ordinaire. Normal.
Me suis tordue le pied dans un trou ce soir en courant dans le noir complet. J'ai décidé en effet d'abandonner le kit de survie du petit coureur zoreille mais j'aurais dû garder la frontale. J'avais bien mis le maillot jaune des Z'Allumés : c'est parfait pour être vu mais pas pour voir. Si le spectacle de la Voie lactée, la bien nommée, était fabuleux, il ne suffisait pas. Décidément le ciel est toujours prêt à nous tomber sur le tête sur la Grande Terre et il était tellement dégagé après la tempête qu'on pouvait presque y cueillir les étoiles par brassée. Une fois de plus,  sentiment de n'être qu'une infime particule de l'univers. "Poussière, tu n'es...". Poussière d'étoile, certes. Le plus difficile est d'y trouver sa place, et de l'accepter. Les pieds sur Terre et la tête dans les étoiles, vivre et rêver. Le nez dans les étoiles, ça n'a pas arrangé mon champ de vision. Résultat des courses : torticolis, ligaments externes froissés ou légère entorse, et Achille qui se rappelle à mon bon souvenir.  Dimanche, 10 kil. : saleté !

Repost 0
25 mars 2009 3 25 /03 /mars /2009 01:27
Mercredi 25 mars

J'ai trouvé une table en teck et des chaises chez une Tahitienne. Elle rentre avec sa famille à Tahiti, près de sa mère, après 10 ans de Calédonie et quelques autres de Chili. C'est dingue le nombre de gens, outre les fonctionnaires et les militaires, qui quittent le territoire en vendant tout : on passe une petite annonce, on ouvre la maison et on vend à celui qui paie sur place, et éventuellement on livre  à domicile ! Les personnes à qui j'ai acheté le canapé  partaient  vivre  à l'hôtel en attendant de trouver la maison de leur rêve, après que leur appartement de standing ait été vendu par le propriétaire. Les journaux les plus lus, en salle des profs, avec les "Nouvelles calédoniennes" sont  "Le gratuit" et  "Paru vendu".
Je vais pouvoir enfin manger dehors ; pas de changement pour les moustiques.
Repost 0
25 mars 2009 3 25 /03 /mars /2009 01:25
Mercredi 25 mars

Les agents ont ramassé les déchets verts, sous la pluie. Le calme revient... Les moustiques aussi.
Repost 0
25 mars 2009 3 25 /03 /mars /2009 01:03

Mercredi 25 mars


Pas d'électricité  à Yaté. Cela me rappelle les dernières semaines enneigées  à Feuquières où nous avons subi aussi moult coupures de courant qui ont semblé duré une éternité, sans chauffage...
L'île est en pré-alerte cyclonique, la dépression  bat son plein et Jasper se rapproche : les précipitations ont dépassé ici cette nuit les 15O mm (190 mm à Thio, au Nord, en 24 h.), et si le ciel ne nous tombe pas sur la tête, il faut éviter les cocos et les citrons du jardin qui viennent de subir une chute prématurée. Il faut absolumment que je constitue un stock d'eau embouteillée, de bougies, de scotch marron et de piles. Après, il n'y a plus qu'à attendre... Manquerait plus que la dengue !
La DASS persécute les particuliers pour éviter la formation de gîtes larvaires dans tout ce qui peut servir de récipient d'eau dans une habitation et va même jusqu'à arracher certaines plantes dont les feuilles stockent l'eau.
Dans mon quartier, les déchets verts devaient être ramassés le 18 mars ; ici les gens entassent sur les bas-côtés, et on ne pourra bientôt  plus passer dans l'impasse si les services municipaux ne s'activent pas. Personne ne semble s'inquiéter de l'eau qui stagne dans les feuilles mortes et qui vont accueillir après ces pluies torrentielles plein de moustiqueaux !


Repost 0
24 mars 2009 2 24 /03 /mars /2009 00:48

Mardi 24 mars

La dépression s'installe. On se croirait en Picardie, non, en Guyane. Zut, je commençais seulement à apprécier mon hâle tout neuf.  Il fait frais la nuit : le pyjama et le drap font leur grand retour. Il est tout bonnement impossible de faire ma séance de 30/30. Sale temps !
Notre C.P.E. n'est pas encore là  : quelqu'un lui en voudrait-il vraiment ? Le cadavre a disparu. Les soupçons se portent sur Clodo, avec qui la vie scolaire n'a pas été tendre...
D'autres petits noms sont utilisés pour désigner notre tête de bouc : Elie Kakou, Gollum ("Mon précieux..."). Sale bonhomme...
Le principal, Grand Inquisiteur de l'absentéisme, est à Nouméa. Cela devient une  habitude.
Le réseau est toujours absent. Par contre, il semble que tous les profs sont là, remplaçants compris. Seule l'assistante sociale manque à l'appel, pour cause  de dengue. Sales bêtes !
Un incident grave a eu lieu ce matin entre un prof et un élève. Un autre collègue pète un câble en rentrant ce soir, il décide de prendre deux jours. Sa semaine se termine le jeudi soir pour reprendre le lundi à 10 h. Sales gosses !

Repost 0
23 mars 2009 1 23 /03 /mars /2009 03:00

Lundi 23 mars

Ci-gît le cafard
Salle des profs morose
Les pluies nous ont rattrapé

Repost 0
Published by Sylvie - dans Haïkus
commenter cet article
23 mars 2009 1 23 /03 /mars /2009 02:29

Lundi 23 mars

Dans le cadre de l'IDD presse, Florinda et moi sommes allées interviewer la troupe du Chapitô qui s'est installée pour un mois face au collège. Celui-ci est déjà très bruyant, la faute aux locaux, à l'école primaire sise de l'autre côté du mur séparant  nos cours respectives, et dont les récréations sont décalées, aux travaux et à la circulation sur la route provinciale (Yaté est au bout du monde, mais on y va grâce à une route provinciale, même défoncée) et les répétitions en musique n'arrangent pas les choses. Le spectacle s'écoute et se regarde du côté où l'on ne s'y attend pas,  à savoir à travers les barreaux qui ornent les fenêtres du C.D.I. , et de l'ensemble de l'établissement d'ailleurs.
Nous assistons à un filage, dirigé par Richard Digoué, chorégraphe du spectacle et star calédonienne, originaire de Yaté. Je suis surprise par sa petite taille et sa petite voix. C'est Florinda qui me confirme que c'est bien le grand Richard Digoué, que je n'avais vu qu'en photo jusqu'alors. La répétition est classique, sauf que viennent régulièrement passer la tête sous la toile des spectateurs inattendus, élèves qui reviennent du cours d'E.P.S., petits rentrant de l'école en compagnie de leurs mères, hommes de passage... De même, les 3 chiens de la troupe participent joyeusement à la répétition, aboyant en choeur et mêlant allègrement leurs ébats amoureux  à ceux de la troupe.
Ils sont caractéristiques de l'espèce courante ici : le chien bleu, un berger importé d'Australie, souvent marqué d'une tache unilatérale sur l'oeil, lui donnant le regard borgne et dont les premiers de lignée ont donné naissance  à des générations de bâtards de toutes les tailles, de toutes les couleurs, très teigneux et très moches. Non, c'est faux, ils ont un bel oeil...
Nous en croisons pratiquement quotidiennement un specimen sur la route de Yaté : noir, efflanqué, qui prend en chasse la voiture lors de son premier passage et l'ignore ensuite. Parfois il nous surprend étalé au milieu de la chaussée, invisible dans le soleil levant ; à d'autres moments il surgit brusquement de la végétation bordant la route, flanqué d'un congénère aussi inconscient que lui. Je me demande qui parmi nous va se décider  à s'en débarrasser une fois pour toutes ? Pas moi : pas de pare-buffles sur la Kia !

Repost 0
23 mars 2009 1 23 /03 /mars /2009 00:45

Lundi 23 mars

Pas de bestiole aux lavabos ce matin
Mais ce soir, le cadavre d'un cafard d'au moins 5 cm gît sur le dos sous le casier de notre C.P.E. Quelqu'un voudrait-il lui jeter un mauvais sort ?


Repost 0
22 mars 2009 7 22 /03 /mars /2009 23:59

Dimanche 22 mars

Livret de famille

Bon anniversaire ma Chloé !

Des cavalcades ont lieu la nuit sur ou sous mon toit de tôle : des oiseaux, des rats, ou les 2, mon capitaine ?

Découverte de la musique kanéka : Tim & Wé Cé Ca.  Dès que je peux, je vous envoie des extraits.

La dépression continue : la mer est rouge, des kite-surfeurs fous ont envahi ma plage perso qui est décidément très fréquentée. Je décide d'aller traîner mes claquettes ailleurs, d'autant plus qu'il se met à pleuvoir.  Nous sommes en alerte jaune pré-cyclonique - Jasper rôde- et en alerte orange pour les précipitations.
Direction le centre culturel Tjibaou, où a lieu une "Escale en pays drehu", en l'occurence les îles Loyauté : Lifou, et qui a pour thème "Le cocotier dans tous ses états". Démonstration de tressage, de scuplture de bois de cocotier. Le parfum entêtant de la vanille flotte dans l'air ( la vanille est la spécialité des îles). L'apogée est un pilou, danses guerrières assez impressionnantes, les guerriers sont armés de casse-têtes qu'ils manient gracieusement mais fermement. Ca ne rigole pas, ça ferait peur ! D'ailleurs, les femmes présentes dans le public se doivent de rejoindre les guerriers valeureux à la fin, mais ceux-ci se voient obliger d'aller les chercher... La "coutume" clôt le spectacle : c'est ainsi que l'on remercie celui qui accueille, avec un manou (morceau de tissu), quelques billets, du tabac et de menus présents. L'hôte remercie ainsi également à son tour.
Mes copains les moustiques m'attendent avec impatience  à la sortie : le festin de rentrée leur a sans doute laissé un bon souvenir... On a fait coutume aussi.
En raison des intempéries dans le Nord, pas de ramassage scolaire demain.

Repost 0

Juke-box

Recherche

Archives