Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 septembre 2011 4 22 /09 /septembre /2011 11:26

Jeudi 22 septembre

 

Le plan nouveau est arrivé ! A vos baskets !

 

Allures

 

Du 19 au 25/09

Du 26/09 au 02/10

Du 3 au 09/10

Du 10 au 16/10

Du 17 au 23/10

 

VMA est.

15.2 km/h

 

 

IE – 6.8

 

 

Al.15

4’45

 

Lundi

 

 

REPOS ou Fg lent 30’

 

PPG

 

PPG

 

PPG

 

PPG

 

Mardi

 

Fg lent ou repos

VMA courte

2 (7 x 200 m) 47’’

r = 100 m (40’’)

R = 2’30 Fg lent

VMA courte

2 (6 x 1’/1’)

R = 2’30 Fg lent

VMA

6 x 300 m + 6 x 200 m

1’12 – 47’’

r = 50’’ et 40’’

R = 2’30 Fg lent

VMA courte

2 (6 x 45’’/45’’)

R = 2’30 Fg lent

 

Merc.

 

 

 

 

 

 

 

 

Jeudi

VMA courte

2 (8 x 150 m) 36’’

r = 30’’ R = 2’30 Fg lent

 

 

Fg lent 45’ ou repos

 

Fg lent 45’ ou repos

 

Fg lent 45’ ou repos

 

Fg lent 40’

 

Vend.

 

Fg lent 45’ ou repos

 

All.15

3 km + 2 x 2 km

14’15 – 9’30

R = 2’ 15 et 2’ Fg lent

 

All.15

2 x 3 km + 2 km

14’15 – 9’30

R = 2’ 15 et 2’ Fg lent

 

All.15

4 x 2 km 9’30

R = 2’ Fg lent

 

 

 

REPOS

 

Sam.

 

 

 

 

 

 

 

Pas de natation

 

Dim.

 

S.L Avec All.15

Fg lent 40

+ 3 (2 km – 9’30 + 2’30 Fg lent)

+ Fg lent 5’

 

 

S.L 1h30

Fg de 5’45 à 5’25/km

 

S.L 1h30

Fg de 5’45 à 5’25/km

 

Fg 1h15

de 5’45 à 5’25/km

 

15 km de DUMBEA

 Remarques : Reprise natation le 13/09 Mercredi et samedi : piscine – 4 km - Entrainement CAP mardi – vendredi et dimanche

 

Repost 0
Published by - dans ASPTT
commenter cet article
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 11:13

Dimanche 18 septembre

 

Ou 2 minutes de bonheur ?

Ou Poupou l'éternel retour ?

Ou Eh hi éh oh, on va courir à Thio (c'est pas la mine mais on se lève à 5h, la même que pour aller au boulot) lalalalalala  éh hi éh oh ?

Ou comment gagner 2 minutes en 10 leçons ?

Ou paris réussis ?

Inauguration ce dimanche sur les routes de Thio du mois du patrimoine : la Calédonie c'est petit mais on fait les choses en grand, les journées du Patrimoine durent un mois, wâoilà.

Bulletin-ext--rieur-Thio.jpg

Alors, comment gagner 77 secondes sur un 10 km mesuré en 10 points quand on est un athlète de son niveau ? Check test...

- 3 ans, dont 2 et demi de Nouvelle-Calédonie ; ok ça c'est fait.

- Un bon entraîneur, dont il faut écouter les conseils ! Ok

- Un bon préparateur physique, dont il faut écouter les conseils ! Ok

- Un bon médecin, dont il faut écouter les conseils, enfin respecter les ordonnances... En cours

- Un bon kiné (25 séances en 2011, et ce n'est pas fini, avec cette année, découverte de la méthode Mézières - un pur bonheur - dont il faut écouter, voir ci-dessus... En cours

- L'arme fatale : une bonne montre. Check !

- De bons amis (ce sont eux qui ont offert la montre !) et qui occasionnellement font office de masseurs-soigneurs (anonymat oblige). Ok

- Un bon osthéo.

- Un bon podologue.

- De bonnes chaussures, fabriquées par des petits zenfants en Asie du Sud -Est ; mea culpa, mais comment faire ? A part signer les pétitions de Greenpeace pour avoir bonne conscience... PMF

- Une météo clémente. A confirmer rapidement

- Une  nouvelle brassière et son shorty assorti, trouvé chez une bonnetière alsacienne, récemment installée sur la place, de la marque complètement inconnue pour moi Anita active - ça ne s'invente pas ! Test réussi : top maintien, top confort (garantis sans frotttement ni irritation). Reste à confirmer : test d'usure.

- Le ki, voir ci-dessous. Check.

- Des conditions nécessaires et suffisantes : être maso, n'avoir rien d'autre à faire, être atteint de TOC ou pire de névrose obsessionnelle ! RAS

- En bonus, de la zic, par défaut pour la compagnie, et l'allure, si  le I-bidulipode shuffle (je me demande pourquoi ce verbe) n'avait pas expiré au bout de 6 mois, lônkilé !

Je sais, ça fait treize, mais ça porte bonheur, le dernier  point correspond aux pré-requis !

Tout ça pour ça ! Je dois en effet  à ce stade avouer que mon rêve - ne riez  pas ! - est d'atteindre le 45 ! Ben oui, on a des rêves modestes, mais énaurmes, futiles mais qu'est-ce qui ne l'est pas ?! C'est peu et c'est beaucoup ! Symbolique, ne me demandez pas pourquoi ! Et pourtant je crains sincèrement traîner ma papatte douloureuse tout au long de l'heure qui va suivre ! Je n'ose pas faire de pronostic  !

Je disais donc que nous étions partis de bon matin  pour Thio, où je ne suis jamais allée depuis mon arrivée sur l'île, à mon corps défendant, l'un des attraits, et non des moindres (le premier à mes yeux) de Thio étant la présence d'un dugong peu farouche. Allez savoir pourquoi ! Marie-Jo m'assure le podium :  nous sommes 3 femmes inscrites ! Yeah ! Long is the road !

A Thio, seul un petit vent glacial nous accueille, mais ne nous plaignons pas, il sera certainement bienvenu dès que le soleil va s'énerver vraiment, le ciel et les prévisions météo sont prometteurs. Je découvre en m'échauffant un gros bourg endormi, des maisons de bois d'un siècle révolu, aux peintures pastel fanées, des chevaux dans des jardins et des enfants nichés sur les bancs publics. Un vrai village de conquête de l'Ouest...

Le comité d'accueil arrive, en même temps qu'une nuée de jeunes dont les tricots rouges ornés des insignes nouméens égayent et réchauffent vite l'ambiance du départ, bientôt fébrile. L'historien local, guide et gardien du musée, affecté pour l'occasion à une tâche moins glorieuse, mais tout aussi utile, en profite pour faire nous l'article, malgré nos demandes pressantes et l'organisateur,  Daniel, aidé de Marie-Jo, Jean et Odile et de quelques-autres, se démène pour faire face aux urgences et surtout aux assauts des ados ! Alea jacta es, le quart d'heure mélanésien étant passé, le départ est enfin donné d'un coup de sifflet sec, le même que celui des cours de gym, Jean ayant perdu son pistolet dans la bataille dans Jeux (OK, je brode, mais un peu seulement : peut-être sont-ce les balles q'il a égarées ?). Comme d'hab, j'ai marqué mon territoire, chacun gère son stress comme il peut,  j'ai le souffle court mais  je pars comme une balle  innocente, pleine d'espoir naïf sur les talons des hommes de tête ! La réalité me rattrape aussi sec et me voilà revenue  à une allure tout  à fait spécifique - en langage sportif, ça veut dire toute personnelle mais ça fait mieux - dès la traversée du pont ! Ce qui a pour avantage collatéral de me permettre  d'appécier quand même le paysage  ! Je ne peux pas ajouter "rapidement", un peu présomptueux et hors-sujet ! Je découvre le parcours tel que la coach l'a promis, plat et roulant ! A peine 3 mini faux-plats, pas de relance, du coaltar pas trop défoncé en plein cagnard mais aussi une route ombragée à travers une tribu et une autre portion  rafraîchie par les embruns, qui longe la mer, une boucle dont les kilomètres, marqués par des bidons solitaires, s'égrènent tranquillement ! Je ne peux aller plus vite, avec ou sans douleur, mais c'est bien la première fois que je n'ai pas la désagréable sensation d'être dans le rouge non-stop ! J'ai le fluide, l'énergie, le ki (oui, non, ce n'est pas ce que vous croyez) envoyé par mon chéri à l'aube (ce n'est toujours pas ce que vous croyez, c'est à cause du décalage horaire ), si si, j'y crois et c'est pour cela que ça fonctionne ! Je prends 20 secondes au premier ravitaillement mais zappe le second, tant pis ! L'arrivée est toute proche ! Le public, peu nombreux, se montre néanmoins chaleureux et ça fait du bien ! On n'a pas tous les jours l'occasion d'être applaudi ! J'ai un tee-shirt noir en ligne de mire depuis longtemps, mais malgré mes efforts soutenus (c'est pour le style), je ne parviens pas à le rattraper ! J'ai perdu de vue depuis longtemps Anne, autre licenciée aspptiste, et ne sais pas trop où se situe Emmanuelle, la troisième girl du club, pourtant sur mes talons lors du demi-tour littoral. C'est pô grave, mon chrono n'a pas encore affiché les chiffres fatidiques - j'y crois pas - au-delà desquels j'ai décidé de me mettre prématurément aux clopes, au whisky et au golf, voire au bridge  ! L'arrivée se fait à la mairie, le musée étant fermé pour travaux, et c'est sous les cris de la presque foule que je passe la ligne un oeil sur mon chrono, 45 yes ! A la walleagain ! Eh hi éh oh ! Youpi ya ya youpi youpi ya ! Je sais... Il en faut peu pour être heureux, vraiment très peu... 45 et je vous le donne en 10000 : 45'45" ! Ben ouiais ! A force de répéter !

Tout ça pour ça, je vous disais ! Voir les 10 points, et dire que le sport est bon pour la santé, physique et psychique...

L'annonce des résultats et la remise des prix se fait sous le soleil et dans la bonne humeur : 20 coureurs et une quarantaine de jeunes à récompenser !  Des médailles et des tee-shirts, des bons d'achat et des paniers de la ménagère, y'en aura pour tou'l'mânde ! Pari gagné pour Thio ôssi, où je reviens passer un week-end dès que possible découvrir ce fameux patrimoine minier vanté par l'intarissable Mr Fels, Auvergnat de souche, mais Calédonien de coeur !

Et puis, l'an prochain, fô y aller, c'est pô loin, 1H45 de Nouméa, un beau parcours sur un bien beau site et une association fort sympathique, Mwara Chaa. Merci à l'ASPT'eam.

Thio c'est fin jouli et c'est ici...

Les résultats par ici, sur le site de la Ligue, et .

OCTOBRE-2011-6223--521x800-.jpg

Thio, et la route de Thio, en décembre 2010...

OCTOBRE-2011-1525--800x519-.jpg

OCTOBRE-2011 1524 (516x800)

OCTOBRE-2011-1511--800x530-.jpg

OCTOBRE-2011-1512--800x526-.jpg

OCTOBRE-2011-1515--800x529-.jpg

OCTOBRE-2011 1522 (533x800)

OCTOBRE-2011-1513--800x531-.jpg

OCTOBRE-2011-1517--800x533-.jpg

OCTOBRE-2011-1521--800x532-.jpg OCTOBRE-2011-1531---Copie--800x533-.jpg

Repost 0
Published by - dans ASPTT
commenter cet article
14 septembre 2011 3 14 /09 /septembre /2011 06:06

Mercredi 14 septembre

 

Le chef du restau susnommé - cuisine française des terroirs et spécialités alsaciennes, face au stade de Magenta - offre certaines de ses recettes, affichées en salle, à ses clients : libre à eux de les recopier et de se lancer ensuite chez eux. J'ai donc testé pour nous - spéciale dédicace à Marie-Jo, Marie et Sonia, qui, désolée, n'est pas là pour le goûter, mais ce n'est que partie remise, je m'entraîne pour la Frônce - le moelleux au chocolat. Sauf que j'ai mal recopié la recette (quel temps de cuisson ?), et que j'ai depuis oublié s'il s'agit d'un moelleux, d'un fondant, d'un moelleux mi-coulant ou d'un coulant tout court ! Je précise qu'il s'agit de chocolat et non de fromage normand, ni même alsacien, même si les spécialités maison sont typiquement régionales, et exotiques, consommées ici. On s'y perd et un petit tour sur le Net permet de constater que chacun y va de sa définition personnelle ! Qu'à cela ne tienne, j'enfourne l'appareil et surveille la cuisson, à l'issue de laquelle je décide - trop tard - de faire un saut, ni une ni deux, à la Table des Gourmets, sise  à 5 minutes de la maison. Je trouve le chef en terrasse, qui m'explique que son moelleux est un moelleux, à savoir cuit à l'extérieur et fondant - c'est-à-dire liquide - à l'intérieur, que la cuisson ne dépasse pas les 8 minutes (oups, ça a chauffé !) et qu'il est préférabble de le cuire dans des cercles individuels plus faciles à démouler avant de savourer à la petite cuillère ! Pô grave, le mien sera un moelleux fondant pas trop fait ! Dégustation demain et de toute façon, comme dit maman : "Du bon avec du bon ne peut faire que du bon ! " La lecture des ingrédients permet de savoir que le bon fait surtout des calories ! Bon appétit ! Et puis j'ai donc le prétexte pour renouveller l'expérience.

OCTOBRE-2011-6221--800x530-.jpg

 

Ingrédients :

 

250 g de chocolat à 60%

250 g de beurre

200 g de sucre

8 oeufs

160 g de farine

 

Préparation :

 

Préchauffer le four  à 180°

Faire fondre le chocolat avec le beurre (au bain-marie, je crois).

Blanchir les oeufs avec le sucre.

Verser le mélange choco-beurre sur celui oeufs-sucre.

Ajouter la farine (tamisée c'est mieux).

J'ai gratté une gousse de vanille histoire de mettre ma touche personnelle;

Verser donc dans des cercles individuels et mettre à four chaud 180° 8 minutes (et non 18, 28 etc).

 

Les puristes le dégustent seul et lentement, par petites bouchées ! A  suivre pour le test gustatif !

OCTOBRE-2011-6220--800x508-.jpg

Repost 0
11 septembre 2011 7 11 /09 /septembre /2011 11:09

Vendredi 9 septembre

 

Tahiti, ses vahinés, ses ukulélés, ses sagaies, ses tiarés... Non, pardon, ses orchidées ?

OCTOBRE-2011-6090--594x800-.jpg

OCTOBRE-2011-6086--800x531-.jpg

OCTOBRE-2011-6087--519x800-.jpg

OCTOBRE-2011-6088--531x800-.jpg

OCTOBRE-2011-6081--800x518-.jpg

OCTOBRE-2011-6083--532x800-.jpg

OCTOBRE-2011-6084--800x533-.jpg

Repost 0
11 septembre 2011 7 11 /09 /septembre /2011 06:52

Dimanche 11 septembre

 

A  cause de l'un de ces grands écarts caractéristiques de l'actualité, New York est à la une, Auckland aussi. Je ne suis jamais allée  à New York, par contre j'ai retrouvé dans un recoin de mon ordinateur inconnu jusque là quelques photos que je coyais perdues à jamais d'un mémorable voyage scolaire en Nouvelle-Zélande l'an dernier.

NB : Du haut de ses 328 mètres, la Sky Tower est le plus haut édifice de l'hémisphère sud.  Le site ici.

Musée du mémorial  de guerre d'Auckland,

OCTOBRE-2011 7288 (800x533) 017 (800x533)

OCTOBRE-2011-7274--800x533-.jpg

OCTOBRE-2011 7232 (533x800)

OCTOBRE-2011-7235--800x525-.jpg

OCTOBRE-2011 7233 (800x533)

OCTOBRE-2011-7240--533x800-.jpg

OCTOBRE-2011-7245--533x800----Copie.jpg

OCTOBRE-2011 7250 (519x800)

OCTOBRE-2011 7259 (800x533)

OCTOBRE-2011 7496 (800x533)

OCTOBRE-2011 7497 (800x533)

OCTOBRE-2011 7501 (800x533)

OCTOBRE-2011 7503 (800x533)

OCTOBRE-2011 7505 (800x533)

OCTOBRE-2011 7506 (800x533)

OCTOBRE-2011 7508 (533x800)

OCTOBRE-2011 7509 (800x533)

OCTOBRE-2011 7510 (533x800)

OCTOBRE-2011 7511 (800x533)

OCTOBRE-2011 7529 (533x800)

OCTOBRE-2011 7512 (533x800)

OCTOBRE-2011 7513 (533x800)

OCTOBRE-2011 7519 (533x800)

OCTOBRE-2011 7521 (533x800)

OCTOBRE-2011 7522 (800x533)

OCTOBRE-2011 7528 (533x800)

OCTOBRE-2011 7661 (533x800)

OCTOBRE-2011-7786--800x533-.jpg

OCTOBRE-2011 7572 (800x533)

OCTOBRE-2011 7567 (800x533)

OCTOBRE-2011 7551 (533x800)

OCTOBRE-2011 7564 (800x533)

OCTOBRE-2011 7575 (800x533)

OCTOBRE-2011-7573--533x800-.jpg

Repost 0
7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 01:54

Mardi 6 septembre

51BFZ0MRJ8L._SL500_AA300_.jpg

J'ai passé un bon moment avec "Meurtres dans le sanctuaire" : un polar médiéval, dont on connaît rapidement les mobiles, mais non l'identité, du criminel qui empoisonne ses victimes choisies selon les corporations de métiers des pèlerins des Contes de Chaucer. L'époque est celle de l'Angleterre au sortir de la guerre des Deux-Roses, le lieu, Cantorbéry, privée de ses libertés pour avoir pris le parti des Lancastre. L'enquête est menée par Maîtresse Kathryn Swinbrooke, médecin et apothicaire, dont le père est mort et le mari parti  à la guerre, dans le camp des vaincus. Les deux personnages féminins, Kathryn et surtout Thomasina, sa fidèle et dévouée servante, dont la langue acérée et surtout pas dans la poche et le physique imposant sont des armes redoutables, sont formidables. Le monde médiéval est décrit avec minutie et profusion de détails, dans une langue truculente et assez verte, qui n'épargne au lecteur aucune des réalités crues qui faisaient le quotidien du 15è siècle anglais : misère et son cortège de  conséquences, maladies, puanteurs, miasmes, violences soldatesques et criminelles, et non des moindres, paillardises ! Quelques longueurs, des répétitions, mais il n'est pas interdit de sauter quelques lignes, et, enfin,  pas le moins intéressant, une large place faite à la celle des femmes au Moyen-Age. La citation finale du roman, en forme de promesse de Kathryn à Colum Murtagh, mercenaire irlandais au service du roi, extraite de Chaucer "Les soins d'une femme  sont un don de Dieu", comme disait la Bourgeoise de Bath" m'a rappelé une caractéristique, attribuée à la même bourgoise, qui s'y connaissait en revendications féminines, et présentée au musée des Contes de Canterbury, maintes fois arpenté au cours des voyages linguistiques - des 6è ! Ses incisives fortement écartées - signe de chance ? - étaient une autre promesse de bonheur pour son heureux amant !

 

281 p. - 1999

 

Un petit tour au Musée ?

"The Wife of Bath’s Tale

This take ask the question to which every man would like the answer -  "What do women most desire?" The Wife of Bath should know -  she's had five husbands !"

Repost 0
5 septembre 2011 1 05 /09 /septembre /2011 11:26

Mardi 6 septembre

 

J'ai testé pour vous, et pour moi, surtout, la confiture de lait vite fait, recette entendue à la radio, inratable, je confirme, et présentément, délicieuse ! Le truc : la cocotte-minute, la bonne vieille cocotte de maman !

OCTOBRE-2011-5555--800x532-.jpg

 

Confiture de lait - cocotte - minute

Ingrédients : 1 boîte de lait concentré sucré

 Temps de préparation : 2 min 
Temps de cuisson : 35 min

 

Déposer la boite  de lait concentré dans la cocotte. Ne pas l'ouvrir.

 

Recouvrir d'eau et fermer la cocotte.

Porter la cocotte à ébulition et une fois sous pression laisser cuire environ 35 min.

Une fois la cuisson terminée laisser refroidir avant d'ouvrir la cocotte.


Retirer la boite et laisser la refroidir complètement avant d'ouvrir.


Verser le contenu de la boite dans un pot et garder au réfrigérateur, si jamais il en reste aptrès la première crêpe.

 

Il est possible de cuire plusieurs boîtes simultanément, dans la limite des places disponibles.


Repost 0
5 septembre 2011 1 05 /09 /septembre /2011 00:38

Lundi 5 septembre

 

Un  jardin dans mon quartier, au bord de l'eau....

OCTOBRE-2011 5495 (800x527)

OCTOBRE-2011 5505 (800x533)

OCTOBRE-2011 5507 (800x533)

OCTOBRE-2011 5509 (533x800)

OCTOBRE-2011 5513 (800x502)

Repost 0
5 septembre 2011 1 05 /09 /septembre /2011 00:32

Samedi 3 septembre

 

Les Calédoniens sont tous amoureux de leurs jardins, de leurs champs, des plantes et des fleurs... Marché Province Nord.

OCTOBRE-2011 5547 (533x800)

OCTOBRE-2011 5548 (533x800)C'est la première rose de porcelaine, blanche, que je vois...

OCTOBRE-2011 5549 (800x533)

OCTOBRE-2011 5550 (800x533)

OCTOBRE-2011 5551 (800x533)

Repost 0
4 septembre 2011 7 04 /09 /septembre /2011 10:06

Dimanche 4 septembre

 

Nauru : république de  Micronésie, 21 km2, 9800 habitants, indépendante depuis 1968, productrice de phospate, 2è pays le plus riche du monde  par habitant après le Koweit jusque 2004, année où elle fait faillite. Je ne connaissais pas l'existence de cette île jusqu'à l'ouverture des Jeux du Pacifique, et je la retrouve dans un compte-rendu du Canard. Arte a en effet diffusé un documentaire sur l'île le 21 août dernier, ici. Je n'ai pas compris pourquoi l'Etat est en banqueroute (et je ne peux voir la vidéo en entier) mais visiblement les habitants, qui ont tout perdu, non plus. Edifiant !

 

Arte

 

Des explications sur Wikipédia.

Repost 0

Juke-box

Recherche

Archives